/// Marion Muzac ///



L’enjeu : réunir vingt jeunes filles sur scène pour un spectacle autour de quatre grandes chorégraphes du début du XXe siècle, de Loïe Fuller à Joséphine Baker. Un hommage donc, à celles qui ont ouvert la voie de la danse contemporaine, mais pas seulement. Venant d’horizons différents, avec comme point commun la pratique de la danse en amateur (hip-hop, moderne, classique…), chacune s’approprie et revisite les caractéristiques chorégraphiques de ces pionnières, avec son énergie, sa fougue, sa liberté. Que ce soit ensemble ou en solo, sur des musiques hindoues ou en silence, ces “ladies” s’emparent avec générosité et impertinence de l’idée d’émancipation du corps de la femme, née il y a plus de cent ans.

Cette pièce, impulsée par Marion Muzac, répond au constat récurrent du déficit de la représentation féminine dans le milieu culturel. Pour les participantes du projet, Ladies First représente aussi une affirmation de leur place dans la société. L’échangeur - CDC présente la création en février 2016 dans le cadre du lancement de l’année Cultur’elles initiée par la Ville de Château-Thierry.


Marion Muzac

Marion Muzac apprend la danse classique en conservatoire, reçoit l’enseignement de la technique de Merce Cunningham à New York et suit la formation du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse. Depuis 2001, elle mène simultanément des activités pédagogiques et des projets chorégraphiques. Elle collabore avec des plasticiens, des metteurs en scène de théâtre et d’opéra et intervient auprès des jeunes comédiens du Théâtre National de Toulouse. En 2008, elle crée le duo danse et musique hero hero, régulièrement présenté dans les écoles, collèges et lycées. En 2010, elle réalise Le Sucre du printemps, un projet chorégraphique pour 27 jeunes danseurs en collaboration avec la plasticienne Rachel Garcia. Suite à cette création, elle réalise le film documentaire 17 printemps avec la réalisatrice Sophie Laloy, sur le parcours initiatique d’un jeune danseur de 17 ans qui entre dans le monde adulte par l’expérience de la danse. Depuis 2013, elle est responsable du département danse du Conservatoire de Toulouse.